Visiter San Francisco en un jour : Toute première fois

Déjà la fin de notre périple dans l’Ouest Américain, et nous finissons je crois en beauté par la découverte de San Francisco. J’ai tellement rêvé d’y aller, tellement fantasmé cette ville. Ville que j’ai découvert à travers les livres d’Armistead Maupin et ses fameuses chroniques? Impossible d’être déçues.

Cette ville est si vivante, cool, naturelle qu’on s’y sent tout de suite comme chez soi. Pas étonnant qu’elle fût classée comme la ville où « tout le monde rêve d’habiter ». Nous vous emmenons découvrir et visiter San Francisco pour une toute première fois. Tous les incontournables de la ville en une journée endiablée. En route !

Visiter San Francisco, Les incontournables

Nous n’avions pas prévue de rester longtemps à San Francisco. Elle ne sera finalement qu’une étape. En effet, notre voyage se prolongera avec 3 jours à New-York. Néanmoins, nous ne pouvions faire l’impasse sur cette magnifique ville, la plus Européenne des Américaines.

Sans aucun doute, San Francisco mérite d’être découverte sur au moins 3/4 jours, voir une semaine si vous avez le temps. Mais, si comme nous, vous n’aviez prévu qu’une journée entre deux avions, voici quelques idées pour une première belle découverte et nos conseils pour un itinéraire optimisé.

Itinéraire Optimisé et Conseillé : Visiter San Francisco en 1 jour

D’autres idées de découverte si vous restez plus longtemps sur le site de l’Office du Tourisme de San Francisco.

  1. Premier arrêt Twin Peaks
  2. Golden Gate Bridge et son parc
  3. Déjeuner au Pier 39 puis petite visite des alentours
  4. Grimper dans un Cable Car direction Russian Hill puis Down-Town : arrêtez vous quelques minutes sur les hauteurs de la rue de Lombard Street
  5. Marcher dans Union Square
  6. Poursuivez jusqu’au Fameux Quartier de Chinatown
  7. Terminer par un repas non loin de Wharf pour une ambiance musicale
  8. Levé tôt Direction l’Aéroport de San Francisco
Visiter San Francisco - Pêle mêle de photos

Twin Peaks ou les deux collines de San Francisco

Pour débuter, je vous propose de foncer tout en haut des collines de la ville Américaine à environ 280 mètres d’altitude. Si vous voulez avoir un point de vue sur toute la baie, d’Est en Ouest, c’est « The Place to be »*.

Initialement nommé par les colons espagnols, « Los Pechos de la Choca »  soit les seins de la jeune fille, vous trouverez, outre de nombreux autres touristes un panorama idéal pour débuter votre journée. Si comme nous vous êtes chanceux, le ciel sera dégagé et sans nuage. Attention, ce ne sera pas forcément le cas, San Francisco est aussi connu pour son brouillard. Comment y aller : Soit en voiture ou via un bus touristique.

*L’endroit où il faut être.

Visiter San Francisco - Panorama Twin Peaks 2
Vue de Twin Peaks, Baie de SF

Pour ceux qui se demanderaient : Rien à voir avec la série du même nom de David Lynch qui se passe dans une ville fictive de Washington.

Panorama Twin Peaks, San Francisco

Golden Bridge ou le pont de la porte dorée

Vous ne pouvez pas visiter San Francisco sans voir le pont du Golden Bridge. C’est une des représentations les plus populaires lorsqu’on parle de la city of the baie (ou presque). À la descente des collines, vous ne pourrez pas le louper. À l’origine, le golden Bridge doit son nom à la fameuse « ruée vers l’or » et non à sa couleur dorée.

Comme vous l’aurez peut-être remarqué, c’est plutôt rouge ou plus exactement « orange international ». D’autres couleurs avaient été proposées mais finalement non retenue. Cette peinture n’est pas la par hasard et sert, en autre, à protéger contre le sel, qui favorise la rouille et fragilise l’acier. Prenez un peu de temps pour le traverser ou juste faire quelques photos. Non loin, vous trouverez un petit « visitor center » ou plutôt gift shop pour vos achats. En tout cas, un endroit à ne pas manquer !

Golden Gate Bridge
Baie de San Francisco, Golden Gate

Conseils : Si vous n’avez pas pu prendre un bon petit déjeuner, non loin de là existe le Golden Bridge Park. Qui se trouve entre les collines de Twin Peaks et le Golden Gate. Un grand parc de 412 hectares où outre de magnifiques jardins, vous pourrez également visiter un musée, de quoi prendre un café à emporter ou si vous avez plus de temps, louer des vélos pour visiter le coin. Attention San Francisco se mérite !

Café à Golden Bridge Park

Déjeuner au Pier 39 puis petite visite des alentours

Après un arrêt dans le parc du Golden Gate, pris quelques photos du plus célèbre pont de San Francisco, direction un autre endroit mythique (mais aussi le plus touristique) de la Baie : Le Fisherman’s Wharf et le Pier39

Le quartier s’étend sur toute la rive sud. Le quartier des pêcheurs est célèbre pour ses musées, notamment celui de la marine ou le musée mécanique mais également ses restaurants en front de mer. N’oublions pas non plus les lignes maritimes qui permettent de rejoindre Alcatraz ou seulement faire un petit tour de bateau.

Et lorsque nous vous disons, le plus touristique, vous ne serez pas déçus. Début avril, le Pier était noir de monde et difficile parfois de se frayer un chemin. Comme tous les touristes, nous sommes allées voir les fameuses otaries, mais surtout manger dans un des fameux restaurants de poissons.

Pier 39, San Francisco
Pier 39 au Fisherman's Wharf

Où déjeuner sur le Pier 39 de San Francisco ?

Vous n’aurez que l’embarra du choix sur le Pier, notre choix ce jour là : le Bubba Gump Restaurant. Comme vous vous en doutez, tout est à base de crevette, comme dans le Film Forrest Gump. Nous avons donc cédé à la tentation touristique, mais il me semble que vous pourrez tout à fait, trouver un autre restaurant sur le Pier.

 Le repas était plutôt bon et de bonne qualité, sans que nous en gardions un souvenir extraordinaire. Mais la vue quant à elle fut exceptionnelle. Le restaurant s’est vite rempli, nous-même ayant fait une queue d’une quinzaine de minute. Mieux vaut réserver avant !

San Francisco Fishermans Wharf

Rencontre avec les stars du Pier et balade sur le Pier

Après le repas, petite visite aux otaries (ou lion de mer) du Pier. Le spectacle qu’elles offrent est divertissant et plutôt agréable à regarder.

Otarie du Pier 39, San Francisco

Un peu plus loin vous pourrez observer un énorme bâtiment amarré datant de la seconde guerre mondiale. C’est le Jeremiah O’Brien qui peut se visiter moyennant finance.

Juste à côté, vous pourrez vous distraire au musée Mécanique, où l’entrée est gratuite. Qu’y voir ? D’anciens jeux d’arcades, automates et machines du 20e siècle. Vous pouvez même y jouer si vous le souhaitez, mais les jeux sont eux payant pour en permettre l’entretien.

Si vous continuez votre ballade, vous ne pourrez pas manquer la Boulangerie Boudin, qui est une institution française là-bas depuis qu’Isidore Boudin a importé le pain au levain au XIXe siècle. Bien d’autres magasins de souvenirs ou marchands de glace vous y attendent également. Mais à présent éloignons nous de cette effervescente cohue pour prendre le Cable Car à quelques encablures à pied.

Boudin Bakery
Jeremiah O'Brien Bateau

Grimper dans un Cable Car direction Russian Hill puis Down-Town :

Si vous ne deviez avoir qu’une journée, c’est vraiment la chose à faire lorsque vous êtes à San Francisco. Ne repartez pas sans être monté dans le cable Car ou tramway tracté par un câble. Mais pourquoi tracté ? C’est dû à la physionomie de la ville, tout en monté et descente. Sans les câbles, difficile d’y parvenir parait-il.

Prenez la ligne Powell-Hyde (60) pour vous rendre au centre-ville. Si vous ne sentez pas l’ambiance de San Francisco ainsi, vous ne le sentirez jamais. Bien que l’on trouve presque plus de touristes que de citoyen de SF.

Sur votre chemin, arrêtez-vous à Hyde St & Lombard St en haut de la fameuse rue en épingle à cheveux, Lombard Street, dans Russian Hill. Fameuses rue de huit virages, afin de rendre la descente plus douce. Quelques minutes à perdre ? Descendez la pour vous faire une idée vue d’en Bas.

Comment prendre le Cable car à San Francisco ? Nos Conseils : 

Le Cable Car va très doucement et vous aurez le temps de parcourir la ville (si vous trouvez une place assise) et visiter San Francisco à votre rythme. Lorsque vous attendez au départ du Cable Car, ne soyez pas impatient. En effet, parfois une queue de plus d’une heure vous fera peut-être passer l’envie. Nous vous conseillons de l’attraper sur son chemin contre un peu de marche à pied. Le Cable car peut se prendre n’importe où sur le tracé de sa ligne. Des panneaux bruns et blancs vous indiquerons où attendre 😉

Tarifs : Site internet de la SFMTA
– Paiement directement au contrôleur (en liquide) : Aller simple : 7 $ par personne et 3 $ pour les séniors
– Les pass visiteur permettent d’utiliser tous les moyens de transports (bus, métro, téléphériques, cable car) sauf le BART. Vous pouvez les acheter dans le Cable car
Pass Visiteur 1 jour : 21 $ par personne
Pass Visiteur 3 jours : 32 $ par personne
Pass visiteur 7 jours : 42 $ par personne

Cable Car Powell and Market
Lombard street San Francisco
Cable Car Powell & Hyde Sts

Pour les Fans inconditionnels des Chroniques de San Francisco

Russian Hill est LE quartier et l’arrêt à visiter pour les fans. Arrêtez vous à l’arrêt « Union »et poursuivez à pied jusqu’à Macondray Lane. (environ 5 min) C’est LA rue qui a inspiré Armistead pour le fameux Barbary Lane. Prenez le temps de déambuler dans ces rues, grimper les escaliers et entrer de plain-pied dans l’univers du Chroniqueur du « San Francisco Chronicle » et de la vie de Quartier qui lui est si cher. Attention ! L’endroit n’est pas si facile d’accès, comme je vous l’ai dit : San Francisco se mérite 😉

Marcher dans Union Square, Downtown San Francisco

Une petite place en plein Downtown, juste en face du Grand magasin Macys, (sorte de Galerie Lafayette locale) pour se poser quelques instants ou prendre une petite glace. Vous la trouverez un peu plus haute que le terminus du Cable car à Powell street. C’est un des quartiers le plus commerçant et si vous vouliez faire quelques emplettes, c’est le bon endroit. Vous y trouverez également beaucoup d’hôtels et  de nombreux théâtres si vous souhaitez y passer la soirée.

A noter : Si vous tombez par hasard, comme nous sur de magnifiques cœurs peint, ne soyez pas surpris. Ce projet a débuté en 2004 par la fondation San Francisco General Hospital afin de récolter des fonds. Ils sont placés là jusqu’à ce qu’ils trouvent acquéreur aux différentes ventes aux enchères 🙂

Macy's Union Square, San Francisco
Coeur Union Square San Francisco

Découvrir le Fameux Quartier de Chinatown

Une fois à Downtown, vous n’êtes qu’à quelques encablures du fameux quartier chinois de San Francisco. (Comptez environ 15/20 min). C’est vraiment incroyable de voir ce quartier qui détonne dans l’architecture du reste de la ville.

Ne manquez pas l’entrée du quartier délimité par la fameuse porte aux deux dragons.  Une petite marche qui vaut le détour. Par contre, vous êtes à San Francisco et la marche n’est pas de tout repos. Attention pour les personnes non entraînées 😉

Le saviez-vous ? c’est là qu’un Architecte propriétaire d’un salon de thé d’origine japonaise aurait inventé le fameux petit gâteaux de la chance ou fortune Cookie qu’on peut avoir dans tous les restaurants ? Et bien si ! Ce n’est pas du tout une coutume asiatique mais plutôt Américaine pour développer le commerce. Cette origine est sujette à controverse pour sa paternité qui viendrait plutôt d’ un habitant de Los Angeles d’origine chinoise.

China town San Francisco

Terminer par un repas non loin de Wharf pour une ambiance musicale

Pour terminer cette longue journée et nous vous assurons qu’après tout cela, vous serez surement très fatigués mais la ville vaut le détour. Repartez sur le wharf pour découvrir un restaurant à l’ambiance musical bien sympathique : Applebee’s.

Bien que cela soit un restaurant de chaîne, l’accueil est très aimable et chaleureux mais le petit plus est l’incroyable vue sur le port. Pendant le repas, un petit groupe (ce soir-là de jazz) vous permettra entre deux plats typiquement américain, de faire quelques petits pas de danse. La nourriture était bonne et les plats copieux (comme souvent aux États-Unis) pour un prix correct.

Levé tôt direction l’aéroport de San Francisco

Et voilà ! C’est déjà terminé ! Direction l’Aéroport de San Francisco deux heures à l’avance. Pour notre part, nous prenons une ligne intérieur direction la belle ville de New-York.

En espérant que cette petite visite dans une des plus belles villes du monde vous aura plu ! Nous ne souhaitons qu’une chose, y repartir pour y rester au moins une semaine. Surtout prendre notre temps d’en visiter les moindres recoins et surtout découvrir les endroits que nous n’avons pas pu voir. Mais en une journée, il nous fallait faire quelques choix.

Ce que nous avons manqué :

  • La Maison Bleue : Tous les Français ont souvent l’envie de la voir. Se trouvant dans le quartier de Castro. Saurez-vous la trouver ?
  • Le Quartier Gay de Castro : Quartier plein de vie et célèbre grâce à Harvey Milk, héros et martyr des années 70
  • Seven Painted Ladies : Les fameuses 7 maisons peintes pour rehausser les détails architecturaux de style Victorien et Edouardien
  • Les plages : De nombreuses plages bordent la Baie de San Francisco.
  • Alcatraz : Incontournable mais impossible de tout faire en une journée. Mieux vaut réserver bien à l’avance si on veut avoir la chance de la visiter. Le site officiel pour réserver est celui de Alcatraz Cruise

Are You Going to San Francisco ?

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager. Si vous connaissez d’autres endroits incontournables, n’hésitez pas à nous en faire part 🙂

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laissez une réponse

CommentLuv badge

47 Partages
Partagez11
Tweetez
Enregistrer34
+12